1 - Qu’est-ce que la cataracte ?


La cataracte correspond à l'opacification progressive du cristallin, lentille se trouvant derrière l'iris. La principale cause est le vieillissement naturel mais d’autres causes existent (secondaires à certains traitements et certaines maladies, suite à un traumatisme, suite à une inflammation oculaire …). Cette opacification perturbe la pénétration de la lumière dans l'oeil. Moins d’informations arrivent alors à la rétine et donc aux aires visuelles cérébrales. Il en résulte une baisse de la netteté, une perturbation des contrastes, des lumières et des détails. La cataracte touche toute la population, hommes et femmes, avec un pic d'incidence entre 70 et 80 ans. Il est cependant possible d'avoir la cataracte beaucoup plus jeune. La chirurgie de la cataracte consiste en l’ablation du cristallin opacifié qui est remplacé par un cristallin artificiel (= implant). La cataracte représente la première cause de cécité dans le monde.




2 - Quand dois-je me faire opérer ?


Il est communément admis que les bénéfices de la chirurgie deviennent supérieurs aux risques encourus par la chirurgie quand la vue est à 5/10ème ou moins. Parfois des symptômes handicapants comme une diplopie monoculaire (vision double) ou une photophobie (éblouissement) intense peuvent inciter votre chirurgien à vous proposer une chirurgie plus précocement.

Dans tous les cas, la cataracte n’est pas une urgence. Son installation est progressive sur plusieurs mois. Nous recommandons toujours, après la rencontre avec votre chirurgien, de mener une réflexion avec votre famille, votre entourage, voire votre médecin traitant.




3 - Puis-je me faire opérer des deux yeux en même temps ?


Si les deux yeux sont atteints par la cataracte, hormis situation exceptionnelle, la chirurgie se fera en deux temps, œil par œil, avec un intervalle entre les deux chirurgies de deux à quatre semaines.

Cela permet d’éviter de multiplier les risques infectieux et de permettre une récupération du premier œil opéré avant de passer à la deuxième chirurgie.




4 - Comment serai-je endormi ?


La chirurgie se réalise sous anesthésie loco-régionale (anesthésie de la zone du visage entourant l’œil ainsi que l’œil) associée à une sédation par voie veineuse (relaxant).

Cette anesthésie à de nombreux intérêts :

  • absence des risques liés à l’anesthésie générale.
  • possibilité de sortir rapidement de la clinique.
  • sérénité : votre œil ne peut plus bouger ni se fermer : pas de geste malencontreux pendant que le chirurgien travaille.
  • confort : vous ne voyez et ne sentez rien.

Pour rendre la situation agréable, le chirurgien mettra de la musique en l'adaptant à vos goûts musicaux.




5 - Vais-je mettre des lunettes après la chirurgie ?


De toute évidence, après la chirurgie, votre vision de loin sera incomparable de loin sans lunettes. Cependant il est possible qu’une correction, minime, l’améliore encore.

Comme toute personne de plus de 45 ans, la presbytie sera toujours présente, et une correction pour la vision de près sera nécessaire.

Lors de la chirurgie, à l’occasion de la mise en place de l’implant (qui joue le rôle de cristallin artificiel), l'implant choisi par défaut vous permettra de corriger les défauts visuels concernant votre vision de loin (hypermétropie ou myopie).

Il est aussi possible de pouvoir bénéficier de la pose d'implants "premium" permettant la correction de l'astigmatisme mais aussi de la presbytie (voir la page dédiée).

N'hésitez pas à en parler au Docteur LEROY.




6 - Combien de temps vais-je rester à la clinique ?


La clinique Générale d'Annecy présente la spécificité et l’avantage d’être une clinique spécialisée en ophtalmologie avec une salle opératoire dédiée aux ophtalmologistes. Son organisation a été réfléchie autour de l’acte chirurgical le plus fréquent du chirurgien ophtalmologiste : la chirurgie de la cataracte. Ainsi nous avons créé un circuit-court (Fast -Track) pour lequel 98% des patients sont éligibles.

Ce « circuit-court » permet de réduire votre temps de présence grâce à une organisation spécifique. Vous serez pris en charge par du personnel médical et para-médical compétent et empathique. Le temps de présence n’excède pas les 2h30-3h tandis que l’acte opératoire se déroule sur moins de 20 minutes.




8 - Comment se déroule la consultation avec le chirurgien ?


Pour cette rencontre, dans la mesure du possible, venez accompagné(e). Il est toujours intéressant d’être plus nombreux pour avoir une discussion constructive.

Lors de cette consultation,

- je déterminerai à nouveau votre vision et quantifierai la baisse de vue.

- je réaliserai un examen clinique approfondi, notamment au niveau de votre cristallin.

- je vérifierai l’intégrité des autres structures oculaires essentielles (cornée, rétine, nerf optique).

- je vous exposerai la technique possible, ses intérêts mais aussi les principaux risques (risque infectieux, risque de chirurgie en deux temps, risque de décollement de rétine majoré).

Lorsque votre décision pour la chirurgie est prise,

- je vous proposerai plusieurs possibilités de dates opératoires en fonction de vos disponibilités.

- je vous remettrai un dossier opératoire complet associant informations, courrier pour votre médecin traitant, ordonnances pré-opératoire et post-opératoire. devis détaillé à communiquer à votre mutuelle, consignes pour rencontrer l’anesthésiste.

La réalisation de la chirurgie s'effectuera alors en toute sécurité et sérénité.

Cette consultation ne vous engage en aucun cas pour un acte chirurgical.




7 - Cette chirurgie est-elle prise en charge par l’assurance maladie ( = sécurité sociale ) ?


Oui !

L’essentiel de la chirurgie est pris en charge par l’assurance maladie.

- L’assurance maladie verse un forfait à la clinique pour assurer les frais de structure (matériel, personnel, implant…).

- L’assurance maladie participe au financement de l’acte chirurgie et de l’acte anesthésique.

Il existe des compléments d’honoraires demandés par votre chirurgien (hors CMU/ACS/AME) pris en charge dans 95% des cas par votre mutuelle ( = assurance complémentaire ) car votre chirurgien a signé l’OPTAM (option de pratique tarifaire maîtrisée), accord permettant une prise en charge optimale de votre mutuelle contre un engagement tarifaire du chirurgien. Un devis détaillé vous sera communiqué lors de votre consultation afin de pouvoir consulter votre mutuelle.




9 - La clinique Générale d'Annecy est-elle une bonne clinique ?


Depuis de nombreuses années, la clinique Générale d'Annecy est considérée comme LA référence pour les chirurgies de la cataracte dans le bassin annécien. Sa spécialisation dans l'ophtalmologie a permis de mettre en place une organisation hors-pair. Le " circuit-court" pour lequel 95% des patients sont éligibles, permet un séjour de moins de 3h. Durant ce circuit, vous êtes pris en charge de bout en bout par du personnel paramédical et médical qualifié. Vous êtes acteur de votre prise en charge avec une grande partie du circuit qui se réalise debout.





© 2017 by GFACON